• (c) Jussi Hellsten/Helsinki365
Share

Sites, curiosités et tours

Les marches de la Cathédrale sont l’un des lieux les plus propices pour humer l’atmosphère de Helsinki, avec en arrière-plan le flamboyant édifice religieux blanc et devant la scène numéro un de la ville, la place du Sénat. Il vaut la peine de s’y asseoir un instant et imaginer la place sous les diverses saisons.

L’ambiance est totalement différente de l’autre côté du pâté de maisons, sur la place du Marché. Prenez-y un café et un beignet ou allez goûter les baies et les légumes de la saison. L’Esplanade qui en part est le coeur de Helsinki. Et le quai de la place du Marché est celui des croisières de tourisme.

Beaucoup des sites les plus populaires, propices à un pique-nique, invitent à rester un peu plus de temps. Au musée de plein air de Seurasaari, par exemple, on peut s’oxygéner, donner à manger aux écureuils et visiter de vieilles bâtisses finlandaises en bois – notamment l’église de Karuna dans laquelle sont suspendues de splendides maquettes de gréements anciens.

Sous le miroitement du plafond de cuivre et le scintillement des petites bougies des niches d’un mur de roche rugueuse, la nef, obscure, est comble. Le silence règne – avant l’avènement de la musique. Creusée dans la roche, l’église de Temppeliaukio impressionne toujours – mais à Noël elle est proprement magique.

Töölönlahti

La zone verte de Töölönlahti part du coeur même de Helsinki. La baie est cerclée d’un populaire circuit piétonnier. Les vieilles villas en bois du quartier de Linnunlaulu témoignent d’une tradition architecturale urbaine et un beau panorama s’ouvre par-dessus la baie de Töölönlahti depuis le café d’été de la Villa bleue (Sininen Huvila, Linnunlauluntie 11).

A partir de la zone riveraine sud est en cours de développement une oasis nouvelle consacrée à la culture et aux événements urbains, le parc Finlandiapuisto.

Parc Kaivopuisto

A seulement deux pas du centreville se trouve l’un des parcs les plus anciens et les plus populaires de la ville, Kaivopuisto. La proximité de la mer, les rochers et de vastes pelouses permettent des activités de plein air variées. La conception d’un parc sur le Mont de l’Observatoire (Tähtitorninvuori) a été la première tâche du premier jardinier de la Ville de Helsinki, Svante Olsson. Achevé en 1904, et immédiatement prisé des contemporains, le parc est considéré comme l’un des ouvrages majeurs d’Olsson et l’un des parcs urbains historiquement les plus importants de Finlande.

Sur le point culminant de Kaivopuisto se trouve l’observatoire d’Ursa. Le bord de mer et les proches îles sont émaillés de cafés et de restaurants d’été. Le quartier contigu, Eira, foisonne de bâtiments de style Art nouveau et Néoclassique.

Quartier de Kallio

L’ancien quartier ouvrier de Kallio est l’un des plus fortement caractérisés de Helsinki, aujourd’hui réputé lieu d’habitation des artistes et des étudiants. Ses bars de quartier à l’ambiance bohème et des boutiques dans le vent interpellent les visiteurs en quête d’expériences originales. On y accède, à partir de Kaisaniemi, par le Long Pont (Pitkäsilta), qu’on prétendait jadis séparer les ouvriers et les bourgeois de Helsinki. Ses maisons et blocs en bois à un étage des origines ont vu commencer la construction en dur à la fin des années 1900 avec l’industrialisation de la zone et l’établissement d’une abondante population en provenance des campagnes, Kallio devenant ainsi quartier ouvrier.

Kallio a gardé son identité particulière. Densément habité, il grouille de services, quasiment chaque immeuble ayant des commerces. Kallio est connu pour ses bars décontractés et ses contradictions. Son image a acquis une notoriété mondiale avec les films d’Aki Kaurismäki. Jouxtant Kallio, Alppila est un quartier peuplé de maisons en bois colorées dans lequel se trouvent notamment le parc d’attractions de Linnanmäki, le Musée de la Population ouvrière et la Maison de la Culture. Voisin également est le nouveau complexe culinaire, l’Abattoir (Teurastamo).

Vanhakaupunki (“Vieille Ville”) et Arabia

Helsinki a été fondée sur l’embouchure de la Vantaa par Gustave Vasa en 1550 pour concurrencer Tallinn. Initialement située sur l’île Kuninkaankartanonsaari et les terres voisines de l’embouchure du fleuve, la ville a été transférée sur son site actuel en 1640. La contrée d’origine est aujourd’hui à la fois un pôle scientifique et artistique et une zone résidentielle maritime ultramodernes auxquels on accède pratiquement par les tramways 6 et 8. Il s’y trouve aussi notamment l’usine d’Arabia (130 ans), le musée et la galerie d’Arabia et des magasins d’usine. Les oeuvres d’art ornant le quartier témoignent du passé historique, de la nature et de l’exceptionnelle tradition du design finlandais. Le travail des artistes, designers et artisans y est visible notamment sur et dans les bâtiments et témoigne d’un esprit collectiviste générateur d’énergie. Il est facile de faire connaissance avec le quartier d’Arabianranta avec le guide général.

Theme
See and Experience

Les principales attractions de Helsinki

Les information ci-dessous sont seulement en anglais